Qu’est-ce qu’on fait dans les cours ? On ouvre des portes

Nous amenons les élèves devant des portes. C’est à eux qu’il appartient de les ouvrir. Ils doivent éprouver cette satisfaction de s’ouvrir une porte, là où peut-être on ne voyait pas comment avancer.
Certains ouvrent la porte dès qu’ils la voient. Pour d’autres, on doit leur mettre la main sur la poignée, voire accompagner le geste de tourner la poignée, de pousser la porte. Quoi qu’il en soit, on ne peut passer la porte à leur place. Certains pensent que leur porte est munie d’un verrou. A nous de les convaincre qu’il n’en n’est rien.
D’une manière générale, les élèves vont avoir affaire à plusieurs portes, et à chaque fois les circonstances peuvent être différentes. Une porte peut être évidente à ouvrir, une autre non. Il arrive aussi qu’une porte soit si évidente à ouvrir qu’on ne la repère même pas. C’est souvent le cas de bons danseurs, et cela explique pourquoi un bon danseur n’est pas forcément un bon professeur.