Cours Tango débutant Paris

Le cours tango débutant est le cours le plus important. Il s’agit de fournir aux élèves les perspectives justes qui les mettront sur le bon chemin et les outils adéquats qui leur permettront d’y progresser.

L’enseignement du tango est une chose récente. Elle date du renouveau de la danse à partir des années quatre-vingt-dix. Auparavant la transmission se faisait par imprégnation ou par des méthodes qui tenaient plutôt de l’apprentissage, et même de l’initiation. Le tango argentin que nous dansons aujourd’hui s’est constitué à Buenos Aires pendant « l’âge d’or » (fin des années 30 – milieu des années 50). A cette époque la danse se transmettait dans des Académies souvent hébergées par des clubs sportifs de quartier. Seuls les hommes les fréquentaient. Les femmes bénéficiaient essentiellement d’une transmission informelle entre amies ou parentes. Elles n’ont eu accès aux Académies que très tardivement (dans les années 50). Du côté des hommes, les novices jouaient le rôle de la femme pendant plusieurs mois voire un an avant d’accéder au rôle masculin. De même les débutants s’exerçaient à la marche pendant des mois avant d’apprendre des figures. Pour celles-ci, un maître ou un danseur confirmé montrait un mouvement qui lui appartenait, les jeunes danseurs cherchaient à le reproduire. Et ne sortaient danser en bal que ceux qui pouvaient faire preuve d’une maîtrise suffisante. Question de fierté pour l’impétrant mais aussi pour tout son cercle.

La danse était l’expression d’une culture de quartier. Elle reflétait une vie sociale avec ses codes, ses régulations, ses enjeux relationnels.

Le renouveau du tango et son internationalisation a profondément modifié le contexte social du tango, et donc le sens de la danse. Ce qu’on pourrait appeler la culturelle corporelle a également beaucoup changé. Pourtant l’essentiel subsiste : l’expérience unique de l’abrazo de deux personnes dans la musique, en relation avec une communauté de danseurs.

Le cours de tango argentin débutants devra donc permettre aux nouveaux danseurs de comprendre sur quoi se fonde la danse. En tant que danseurs nous nous découvrons capables de construire un langage corporel avec un ou une partenaire mais aussi avec les autres danseurs du groupe, langage qui nous permet de vivre toute une gamme d’émotions proposées par la musique. Pour ce faire, nous explorons dans le cours tout un univers de sensibilité au mouvement, de conscience de soi-même à travers le corps et à travers l’autre. Cette exploration passe par la marche. Cette activité proprement humaine devient un mode d’expression en soi, dans son développement dansé. L’exemple des vieux tangueros argentins dont la danse est l’expression d’une vie entière est là pour nous montrer que tout le tango procède de la marche, comprise dans son sens le plus plein, jusque dans les figures les plus élaborées. Le tango est une écoute toujours plus fine de la musique, faite marche. Deux personnes marchent ensemble, partagent l’écoute de la musique, tout en gardant leurs mouvements propres. Les rôles sont bien caractérisés, et c’est ce qui permet d’approfondir l’échange de plus en plus. C’est tout cela, avec nos vingt années d’expérience, que nous tenterons de vous faire partager dans nos cours de tango argentin débutants.

Liens connexes